Voici la place qu’occupent les classes moyennes ivoiriennes

On en sait davantage sur les classes moyennes ivoiriennes. Leurs réalités spécifiques ont été rendues publiques le jeudi 14 décembre 2017, lors de l’atelier de restitution des résultats provisoires de l’étude portant sur ‘’le réveil des classes moyennes ivoiriennes’’ à l’ENSEA (École Nationale de Statistiques Appliquées) à Cocody. Longtemps considérées comme une part importante de la population ivoirienne, les classes moyennes représentent en réalité  une masse limitée de 26,4% de la démographie du pays. Le chercheur Jean Philippe Berrou, est allé plus loin pour en donner des détails. Il a révélé que 64 % des classes moyennes ivoiriennes exercent dans lesecteur informel. « La classe moyenne ivoirienne est hétérogène. Elle est composée de 25% d’agriculteurs, 39% de travailleurs informels, 15% de retraités et inactifs, 17% de dirigeants de cadres du secteur public et 4% de classe intermédiaire formelle », dira-t-il. Les résultats de l’étude  démontrent, par ailleurs, que seulement 16% desclasses moyennes ivoiriennes […]

Quand les blogueurs africains se rapprochent…

Les blogueurs anglophones et francophones de l’Afrique ont brisé la barrière qui les séparait. Une dizaine d’entre eux se sont rencontrés du 28 au 29 novembre 2017 à l’institut Gorée du Sénégal, pour discuter de l’avenir de l’information et des blogs sur le continent africain. Cette rencontre a été initiée par le programme médias de la Fondation Konrad-Adenaeur-Stiftung (KAS), une fondation allemande qui promeut le développement des médias indépendants en Afrique subsaharienne. Selon Christophe Plate, directeur du programme médias de la KAS, les blogs permettent le débat libre sur des sujets  qui ne sont pas suffisamment couverts par les médias traditionnels. « Cette rencontre vise à promouvoir, au-delà des frontières et les barrières linguistiques les médias libres et indépendants sur le continent africain », a affirmé Christophe Plate. Ces trois jours ont été consacrés aux échanges et débats sur l’évolution du blogging en Afrique, le rôle des médias sociaux dans […]

Maltraités en Libye, des migrants ivoiriens sont de retour au pays

  Annoncé pour le 16 novembre dernier, c’est finalement le lundi 20 novembre 2017 que le premier vol de l’opération de retour volontaire des migrants ivoiriens bloqués en Libye a atterri à l’aéroport international Félix Houphouët Boigny. Près de 155 migrants irréguliers rapatriés du pays de Khadafi. Ces migrants atterrissent sur le sol ivoirien dans un contexte sécuritaire assez tendu. En effet, une vague d’indignation et de contestation défraie la chronique depuis la diffusion  de l’enquête  de CNN sur  de la vente aux enchères des migrants en Libye. Ce retour de 155 migrants dont 89 femmes, 66 hommes est un bon point pour le gouvernement ivoirien qui, aidé de ses partenaires dont l’Organisation Internationale pour les Migrants (OIM), est parvenu à extraire ces migrants des griffes de ceux que les internautes qualifient aujourd’hui  d’esclavagistes des temps modernes. Dans un communiqué de presse, les autorités ivoiriennes assurent que les efforts se […]

Cambridge Institute lance un programme en anglais pour enfants

En axant son programme d’apprentissage de l’anglais sur les enfants de 10 à 18 ans, Cambridge Institue n’a pas raté sa cible. L’assimilation, à cet âge, étant plus facile. Déjà en octobre, l’institution avait démarré son programme par une formation par semaine. Précisément les mercredis après-midi et les samedis matin. Avec une vingtaine de lycéens et collégiens. Le samedi 04 novembre 2017, Cambridge Institute a matérialisé son projet en procédant, à Abidjan, au lancement effectif du programme d’apprentissage de l’anglais dénommé Boost. Ce programme destiné aux enfants dont l’âge oscille entre 10 et 18 ans vise à améliorer leur niveau en anglais. Pour le fondateur de Cambridge Institute, Yves Kuyo, l’apprentissage de l’anglais à l’école ne suffit pas à maîtriser l’usage de l’une des langues les plus usuelles au monde. D’où son souhait d’aller, à travers ce programme, au de-là des performances scolaires afin de donner l’avantage aux gosses de […]

Abidjan, Libre Afrique sensibilise les jeunes en réponse à l’extrémisme violent

Vingt-sept  jeunes venus d’horizon divers ont participé du 22 au 24 aout 2017 à la 8e édition du séminaire Afrique et Liberté sur le thème : « la liberté : antidote à l’extrémisme violent ». Partant du principe qu’« on ne nait pas extrémiste, on le devient », le collège de conférencier composé de Dr Hicham El Moussaoui, du prof. Nouh El-Harmouzi, du juriste internationaliste, Herman Hokou, du directeur général de la compagnie Aris intelligence Jean-Michel Lavoizard,  de la directrice d’Audace institut Afrique, Gisèle Dutheuil et du consultant indépendant, Aquilas Yao,  ont au cours de ce séminaire Afrique et liberté,  aidé les participants à assimiler de nouvelles idées sur la liberté et la responsabilité. Les intervenants ont, par ailleurs,  incité les participants à devenir des ambassadeurs de paix et une force de propositions par la rédaction d’articles pour le site www.libreAfrique.org. Dans la lutte contre le terrorisme, si les réponses […]

#MondoChallenge- Le grand Amour, mon pire chagrin

Le grand Amour, je l’ai connu à l’âge de 12 ans. La première fois que je l’ai aperçu dans le restaurant de ma mère, j’ai eu le souffle coupé. Plus tard, J’ai lu dans les magazines que c’est ce qu’on appelle le coup de foudre. Au bout de quatre à cinq jours, il finit par me remarquer. Âgé de 18 ans, il parlait l’anglais et moi le français 12 ans… Oui, je sais 12 ans, c’est un âge précoce pour tomber amoureuse. Oui, 12 ans c’est un âge précoce pour avoir un petit ami. Qu’elle serait la réaction de ma mère quand elle le saura ? Que pensera t-on de moi ? Mon entourage ? Mes amies ? J’avais certes 12 ans, mais mes rondeurs me donnaient l’aire d’en avoir plus. Je l’aimais à la folie, mais j’avais peur du regard de la société. Alors, j’ai décidé  de rester sourde à […]

#MondoChallenge – Le Ramadan, l’unité dans la privation

La communauté musulmane de Côte d’Ivoire, à l’instar de tous les musulmans du monde, a entamé, samedi 27 mai 2017, le jeûne du mois de ramadan. Ce  mois, comme aiment à le rappeler les imams dans leurs prêches, « vaut mille mois d’adoration ».  Il est à cet effet, le meilleur des mois pour voir la solidarité, la fraternité et le vivre-ensemble se manifester au sein de la communauté musulmane de Côte d’Ivoire. Une communauté forte de  38,6 % d’âmes vivant sur tout le territoire national. Durant un mois (29 ou 30 jours selon l’apparition du croissant lunaire), les musulmans partageront les dures réalités de celui qui a toujours faim, car ils devront, parmi les nombreuses prescriptions du mois de ramadan, s’abstenir de boire et de manger de l’apparition de l’aube jusqu’au coucher du soleil. Au-delà de la privation, le mois du ramadan a également un caractère unificateur, car il développe le […]

Sensibilisation médiatique sur la sécurité routière

L’année 2016 a été déclarée par le ministre ivoirien du transport ‘’année de la sécurité  routière’’. La Côte d’Ivoire enregistre pour l’année 2015, 10632 accidents ayant occasionné 883 tués, 8269 blessés graves et 9682 blessés légers. Ces chiffres ont été révélés par l’Oser (l’Office nationale de sécurité routière) au cours de la conférence de presse qui s’est tenue, le vendredi 29 juillet 2016, au centre de formation de Vivo energy. Pour donner un écho favorable à l’engagement du ministre des transports, l’Oser a procédé au lancement officiel d’une campagne médiatique de sensibilidation sur la sécurité routière. Cette campagne sera menée conjointement avec la compagnie pétrolière Vivo Energy qui représente, depuis mars 2012, la compagnie Shell en Côte d’Ivoire.  « L’insécurité routière en plus d’être un problème de santé publique, aujourd’hui constitue un véritable frein au développement car tout usager qui meurt est une perte pour l’Etat et sa famille. L’amélioration de […]