Les blogueurs invités à s’intéresser à la thématique de la migration

  L’Association des Blogueurs de Cote d’Ivoire (ABCI) avec le soutien de l’Institut PANOS Afrique de l’Ouest a organisé, le samedi 6 juin 2015, un tweet-up a Abidjan, sur la migration (clandestine).

Objectif de ce cadre d’échange réaliser une curation de données web ivoirien sur les questions de migration et familiariser les blogueurs à la production de contenus sur la migration. Les pros du blog ont pu profiter du retour d’expérience du journaliste reporter des frontières de l’Institut PANOS Afrique de l’ouest, Suy KAHOFI sur la migration et le blogging. « La réalité des migrations n’est pas forcément celle qu’on nous présente aujourd’hui.

La migration du Sud vers le Nord ne représente que 3% du flux migratoire. Ils (les occidentaux) ont le droit de tomber amoureux de l’Afrique, mais pourquoi pas nous (Africains) ? Il est grand temps que les Africains décident de rester pour faire le développement de l’Afrique », a souligné le journaliste, Suy Kahofi, dans sa communication. Il a, par ailleurs, révélé que la migration est doublement difficile pour les femmes qui en ressortent pour la plupart brisées. Les échanges ont par la suite porté sur le thème le rôle que peut jouer le bloggeur dans le partage de l’information.

Au cours des discussions, Nnenna , participante à ce Tweet-up, s’est dite sensible à la question de la migration et a invité l’assistance à s’investir dans le combat pour freiner la migration du Sud vers le Nord. « Il n’y a pas un pays au monde où la pauvreté n’existe pas, alors fuire la pauvreté est une fausse idée. Profitons de ce que nous avons et voyageons dans la dignité ». Comme ébauche de solution à la migration, Florent Youzan a évoqué l’éducation, pour lui il faudrait montrer les valeurs de l’Afrique aux enfants. Cette rencontre de l’ABCI et l’Institut PANOS Afrique de l’Ouest a enregistré près de 400 tweets.

Mariam Sorelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.