Université Senghor: Hommes et femmes célèbrent le 8 mars!

Crédit photo: CISSOKHO Boubacar
Crédit photo: CISSOKHO Boubacar

Le monde entier célèbre, ce mardi 8 mars 2016, la journée internationale de la Femme. À Alexandrie en Égypte, la XVème promotion de l’Université Senghor a décidé de marquer d’une pierre blanche cette journée.  La tenue traditionnelle africaine a été instituée comme dress-code en vue de valoriser la diversité culture dans cette institution de la Francophonie.

Un poème écrit par Louis NDIONE, auditeur Sénégalais, en master de Gestion des Industries Culturelles, sera clamé à l’endroit des femmes de l’Université Senghor, suivi d’un Flash mob sur le thème Femme-Leader. Des rubans bancs sont épinglés à l’ensemble du personnel et des étudiants en vue de promouvoir la non violence à l’égard des femmes.

Une table ronde organisée à l’institut français d’Égypte en fin de journée sur le thème: «Femme, carrière et vie sociale» aura pour modérateur M. Alioune DRAME, Directeur du département Administration/gestion. Les trois panelistes, à savoir, Mme Omneya Shaker, Dr Rania Ezz El Arab et MmeSeham El Kareh, vont, à cet effet, partager le secret de leurs réussites en tant que femmes leaders avec les auditeurs de l’université Senghor et le public égyptien.

Visuel réalisé par  Nicolas-etienne Sohou N'Gani  pour le 08 mars à l'Université Senghor
Crédit photo: Visuel réalisé par Nicolas-etienne Sohou N’Gani pour le 08 mars à l’Université Senghor

Les blogueurs formés par les MondoSenghoriens, ne sont pas en marge de cette célébration, ils ont décidé de faire un live-tweet des différentes activités du jour, avec les hashtag #8MarSenghor15, #Femme , #Egalité , @Senghoblogueurs . Vive le 8 mars.

Mariam Sorelle

1 commentaire sur “Université Senghor: Hommes et femmes célèbrent le 8 mars!

  1. Dans un pays comme l’Égypte qui pratique massivement les violences basées sur le genre (97% de la population féminine excisée), est-ce de l’hypocrisie de célébrer la journée internationale de la Femme ? Sont-ils conscients de l’image de duplicité qu’ils donnent d’eux-mêmes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.