Quand les blogueurs africains se rapprochent…

Photo de famille des participants. Crédit photo: Brigitte Read

Les blogueurs anglophones et francophones de l’Afrique ont brisé la barrière qui les séparait. Une dizaine d’entre eux se sont rencontrés du 28 au 29 novembre 2017 à l’institut Gorée du Sénégal, pour discuter de l’avenir de l’information et des blogs sur le continent africain.

Cette rencontre a été initiée par le programme médias de la Fondation Konrad-Adenaeur-Stiftung (KAS), une fondation allemande qui promeut le développement des médias indépendants en Afrique subsaharienne.

Selon Christophe Plate, directeur du programme médias de la KAS, les blogs permettent le débat libre sur des sujets  qui ne sont pas suffisamment couverts par les médias traditionnels. « Cette rencontre vise à promouvoir, au-delà des frontières et les barrières linguistiques les médias libres et indépendants sur le continent africain », a affirmé Christophe Plate.

Ces trois jours ont été consacrés aux échanges et débats sur l’évolution du blogging en Afrique, le rôle des médias sociaux dans le blogging, la monétisation des blogs, l’approche digitale des agences de presse face aux réseaux sociaux et blogs.

Pour Simon Kremer, correspondant de l’Agence de Presse Allemande à Tunis, les blogs ont de l’avenir, car dit-il : « 23% du temps passé sur internet est consacré aux réseaux sociaux et aux blogs. 77% des utilisateurs d’internet lisent des blogs. 55% des personnes qui lisent un blog, passe 15s sur la publication. Et 59% des personnes qui lisent les blogs lisent en moyenne 10 posts ».

Dans son intervention sur la force du Hastag #GambiaHasDecided dans la mobilisation sociale en Gambie, l’activiste gambienne, Aisha Dabo, a invité les blogueurs à œuvrer pour l’avènement de la démocratie en Afrique.

«  Les blogueurs ne doivent pas bloguer uniquement pour faire partir un président, mais surtout pour changer le système corrompu, derrière ce président », a-t-elle conseillé.

Un sondage sur l’introduction des langues locales dans les blogs en Afrique a été lancé sur Twitter. Sur les 88 personnes qui ont déjà exprimé leur point de vue, 65 % approuvent l’idée de bloguer dans les langues locales en Afrique.

Les pays francophones ayant participé à l’atelier sont : la Côte d’Ivoire, le Sénégal,  le Cameroun, le Congo Kinshasa et le Congo Brazzaville. Les représentants de ces pays  ont été invités à rejoindre la plateforme AfricaBlogging.

 

Mariam Sorelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *