Retour triomphal de Murielle Ahouré

Des larmes de tristesse aux larmes de la joie.

Après une année noire marquée par une saison difficile et le décès de son père adoptif le général, Mathias Doué, c’est avec une médaille d’or historique pour l’Afrique que Muriel Ahouré, a atterri, à l’aéroport international Felix Houphouët Boigny, mardi 13 mars 2018 peu après 17h heure locale et GMT.

Accueillir pour l’occasion par une foule de journalistes, la championne du monde au 60 m en salle de Birmingham (Angleterre), s’est confiée à de la presse.

« Je suis très contente d’être ici. La dernière fois que j’étais à Abidjan, c’était pour l’enterrement de mon père. Un moment très difficile pour moi. Je ne pensais pas que j’allais revenir si tôt parce que pour moi c’est un peu trop tôt. Mais il est important de venir montrer la médaille à mon pays », a déclaré la championne du monde d’athlétisme en salle sur 60 m.

Cette médaille, la première du genre en Côte d’Ivoire, Muriel Ahouré assure l’avoir acquise au prix d’un travail acharné.

« Cette médaille, c’est pour la jeunesse. Pour montrer à la jeunesse que je reviens de très loin. C’est vrai que j’ai à mon actif 4 médailles d’argent, mais il me fallait absolument cette médaille d’or. Avec tout ce j’ai vécu je me suis remise au travail avec toute mon équipe ».

Après l’or obtenu à Birmingham, l’athlète, Murielle Ahouré prépare Tokyo. Espérons que le même métal revienne en Côte d’Ivoire.

 

Mariam Sorelle

 

 

1 commentaire sur “Retour triomphal de Murielle Ahouré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *