La Côte d’Ivoire célèbre les 5 ans du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D)

Signé  en 2012, le contrat de désendettement et de développement (C2D)  a 5 ans.

La journée commémorative des cinq années d’aide au développement entreprises par la France en  Côte d’Ivoire après l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative des Pays pauvres très endettés (PPTE), sera célébrée le jeudi 28 juin 2018 à la l’auditorium de la primature de 8 h à 18h.

Le contrat de désendettement et de développement (C2D) est un mécanisme qui consiste à convertir les créances d’Aide publique au développement (APD) d’un pays en projets de développement définis conjointement entre le pays partenaires et la France.

Le 1er C2D d’un montant de 413 milliards de FCFA soit 630 millions d’euros, a été signé le 1er décembre 2012 à Abidjan pour la période 2012-2015.  Le deuxième contrat entre la France et la Côte d’Ivoire d’un montant de 1,123 milliards d’euros est le plus important C2D jamais signé. Il concerne la période 2014-2020.

Par ce mécanisme, la Côte d’Ivoire continue d’honorer le service de la dette et sitôt le remboursement constaté, la France lui reverse une subvention d’un montant équivalent pour financer des programmes de lutte contre la pauvreté, déterminés d’un commun accord.

Les six secteurs prioritaires du C2D sont :

  •  Éducation, formation, emploi;
  • Santé et protection sociale;
  •  Agriculture, développement rural et biodiversité;
  • Développement urbain, décentralisation, eau et assainissement;
  • Infrastructures de transport;
  • Justice
Image prise lors des travaux de Réhabilitation du pont Félix-Houphouët-Boigny financés par le C2D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.