Web Africa Festival : ces femmes qui ont osé

Article : Web Africa Festival : ces femmes qui ont osé
1 décembre 2014

Web Africa Festival : ces femmes qui ont osé

La capitale économique ivoirienne a accueilli du 24 au 26 novembre 2014, le premier festival africain sur le Web et le numérique dénommé Web Africa Festival.

Un concours de contenu de sites  internet, d’application et de production a été organisé en marge dudit festival. Les lauréats, à ce concours, ont été primés le mercredi 26 novembre 2014 à la clôture dudit festival.

Cependant de tous les lauréats, seulement  deux femmes ont  gravi  les marches du podium ce jour-là. Il s’agit de  Kouakou Félicia Kouakou et Kouraogo Isabelle, plébiscitées toutes deux dans la catégorie ‘’production audiovisuelle’’.

Kouakou Felicia Kouakou primé dans la catégorie documentaire section école

Crédit photo: https://www.facebook.com/akodynews?fref=photo

Son documentaire sacré au festival est  intitulé le Karité manne des savanes d’une durée de 13 minutes.  Elle  retrace dans celui-ci la transformation du beurre de Karité. De l’arbre, au fruit en passant par la préparation  du produit fini c’est-à-dire le beurre pur.

Néanmoins, la réalisation  du film ‘’le Karité manne des savanes’’ a été parsemée d’embuche.  « Les difficultés, il y en a eu ! Une production sans moyen financiers est déjà un handicap. Aussi les personnes pour qui vous prenez du temps voir des jours a briffé et qui vous lâchent a la dernière minutes avec des raisons qui vous laisse sur votre fin », raconte-t-elle.

Avant d’ajouter que « Mon genre n’a jamais été un blocage pour moi. Au contraire une source de motivation ».

Kouraogo Isabelle : primé dans la catégorie documentaire section professionnelle

https://www.facebook.com/akodynews?fref=photo

Si la joie de Kouraogo Isabelle a été total à l’appel de son nom par le jury, elle explique  avoir douté  des chances d’être lauréate.

« J’étais heureuse parce que je ne m’y attendais pas avec le nombre de participants », reconnait-elle humblement.

La baie des milliardaires, un paradis ivoirien, t’elle est le nom de son documentaire sacré au festival dans lequel elle fait la promotion de ce site touristique ivoirien.

A la question de savoir si son statut de femme à constituer un blocage pour elle au moment de postuler au concours de Africa Web Festival, Madesmoiselle Kouraogo répond par la négative. « Non pas du tout, mais être une femme et réalisatrice ce n’est pas du tout facile car c’est un métier qui demande vraiment du temps », nous confie-t-elle. Tout comme Kouakou Félicia Kouakou, Isabelle Kouraogo dénonce la difficulté pour obtenir des interviews. « J’ai dû changer de ligne pour absence d’interview ».

Son message aux autorités à la réception du prix  a ému plus d’un et lui a valu un standing ovation.

Mariam Sorelle

Partagez

Commentaires