Quand le blogging s’installe à l’université Senghor d’Alexandrie

Participants et les mondoblogeurs posent à la fin de l’atelier

Une trentaine d’étudiants de l’Université Senghor d’Alexandrie, ont créé le vendredi 29 décembre 2016 leurs blogs, au cours d’un atelier de blogging  initié par les mondoblogueurs de la dite université. Dénommé  “Créer et gérer un blog”, la première séance de cet atelier de formation au blogging  animée par, Jean Paul Lawson a  consisté à montrer l’importance du blog et à la création de blog. Les participants, très enthousiastes n’ont  pas manqué d’exprimer leurs joies.

avenir

‘’ je suis venue assister, à cet atelier par curiosité parce que j’ai longtemps entendu parler de blog, sans trop savoir ce qu’il en ai réellement. Aujourd’hui, j’ai appris ce que c’est le blog et j’ai même pu créer le mien », s’est réjouie Avenir Meikengang, Camerounaise, étudiante en gestion du patrimoine culturel.Pour Junior Bitsoumanou, Congolais, étudiant en management  de projet, le blog sera désormais un moyen d’expression privilégié.

20160129_144222

Prévue sur une  durée d’un  mois, les « MondoSenghoriens » que sont Jean Paul C.LAWSON, Karidja TRAORE, James ADEYEMAN et Mariam SANOGO animeront tous les vendredis du mois de février, entre 11h40 et 13h40,  à la salle 71 (7ème étage) de  l’Université Senghor d’Alexandrie,  des modules  sur le blogging tout en partageant leurs propres  expériences.

Mariam Sorelle

10 commentaires sur “Quand le blogging s’installe à l’université Senghor d’Alexandrie

  1. Merci pour ton article et formidable ton style de rédaction.Juste quelques modestes contributions,Junior Bitsoumanou est congolais de Brazza.

    Merci direct non stop.

  2. Superbe initiative! On voit que rien ne crée, ni ne se perd en Francophonie, tout se transforme. Une radio francophone forme avec le concours de l’AUF, des Mondoblogueurs francophones qui forment à leur tour des étudiants d’une grande université francophone. Félicitations surtout à Jean-Paul C. Lawson et James Adeyeman, deux joyeux Mondofrères que j’ai eu la joie de rencontrer récemment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *