Poème dédié à toutes les femmes de l’Université Senghor d’Alexandrie

Sans la femme que serait la vie ?

Qui peut donner la vie à  l’homme  sans passer par la femme ?

La femme est  le fondement de toute vie  humaine

La femme est  beauté,  charme,  service incommensurable

La femme est  délicatesse et  douceur

Elle est mère, lumière, sagesse et bonheur

La  femme calme la souffrance, réjouit le cœur de l’humanité

La femme est amour,  gloire et espérance

La grâce de la femme enchante l’humanité, et ses talents lui donnent le bien-être.

O Femme toi qui, nous donnes la vie

Toi qui harmonises la vie  en société bien que ce rôle soit occulté sous nos cieux

Et toi qui fais beaucoup de sacrifices pour tes fils, filles, époux

Bonne fête à toi !

Femme tu es omniprésente dans notre vie quotidienne

À l’hôpital te voilà comme infirmière, sage-femme, voire  docteur pour aider la femme à donner naissance.

Au marché, tu es là  après un travail laborieux aux champs

Dans les établissements scolaires à l’université tu es là pour donner la connaissance

Dans les corps militaire et paramilitaire, tu défends les couleurs de la nation

Oh ! Femme,  animée  de ce sentiment de service et non d’être servie

Tu ne cesses de te  hisser  et de nous hisser dans la vie sociale, économique et politique

Alors que grâce, bonheur, bénédiction demeurent sur toi  à jamais !

Alexandrie, le 08 mars 2016

Louis NDIONE

 

5 commentaires sur “Poème dédié à toutes les femmes de l’Université Senghor d’Alexandrie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.